#deco le Brasero mexicain Amadera !

brasero7

Alors les filles cette reprise ? Pour moi dur-dur en plus j’ai des réunions jusqu’à tard ce soir …

Enfin bon, changeons de sujet et parlons de choses plus fun que le boulot.

Un petit peu de déco aujourd’hui, ça faisait longtemps !

Lorsque nous avons emménagé, nous avions hâte de profiter de la terrasse ! Nous avons commencé à l’aménager mais il y a encore pas mal de boulot !

On voulait acheter un chouette barbecue mais nous n’avions pas vraiment d’idée arrêtée. Et puis on est d’accord pour dire que c’est quand même super moche un barbecue et qu’une fois que les saucisses sont grillées on a qu’une seule envie, mettre une bâche dessus et le cacher ?

On est d’accord je suis sûre.

Et puis, j’ai découvert via un communiqué de presse, les braseros mexicains ! COUP DE COEUR immédiat pour le design du produit, très stylé, le côté ethnique, un peu vintage et canon tout simplement. Il ne restait plus qu’à convaincre mon homme, le roi du barbecue. J’ai tenté une approche et … il a adoré !!!

J’ai jeté mon dévolu sur les modèles du site Amadera.com, ils avaient un choix de dingue pour équiper, décorer et réchauffer les jardins et terrasses en vue de longues et belles soirées à partager en famille et entre amis. Ce sont les spécialistes de l’artisanat mexicain éthique et authentique, ils ont aussi du mobilier Equipal, des lampes à éthanol, de la vaisselle en terre cuite, des poteries… En vrai, j’aurais bien dévalisé la boutique tout entière en fait …

Le Brasero c’était le bon compromis car cela sert de barbecue mais aussi de cheminée pour se chauffer en terrasse, on peut même y faire cuir des pizzas. Et puis, c’est une pièce très esthétique qui « habille » bien la terrasse. Tous nos amis qui l’ont vu ont été conquis et voulaient le même chez eux. En plus, cerise sur le gâteau la viande est vraiment ultra bien cuite, c’est hyper agréable.

Fonctionnant au bois, au ceps de vigne ou au charbon, le brasero cuit à la perfection toutes les grillades et autres recettes estivales. Grâce à la douce chaleur diffusée par la terre cuite, le brasero mexicain est également idéal pour réchauffer les soirées et profiter ainsi des beaux jours dès le printemps… De plus, avec ses allures de grande jarre, ses formes simples et généreuses, sa patine unique et son pied en fer forgé, le brasero mexicain conjugue authenticité et modernité pour s’adapter à toutes les ambiances décoration avec style. Vous l’aurez compris je suis FAN.

Nous l’avons reçu par livreur, il était ultra méga bien emballé, si bien, qu’on a failli ne pas arriver à enlever tous les plastiques, il a fallu s’y mettre à deux. On a tout de suite voulu le tester, nous avons ainsi suivi les consignes fournies avec le brasero : un peu de sable au fond, quelques morceaux de petit bois et HOP plus qu’à démarrer le feu (autant vous dire que c’est l’homme qui s’en est chargé haha – je tiendrais 2 h dans une émission comme THE ISLAND^^). Une fois le feu démarré, il faut attendre d’avoir des braises pour poser la grille avec la viande. (en dessous vous retrouverez les photos avec les différentes étapes de mise en place du Brasero).

Nous sommes plus que conquis par ce produit, si vous cherchez un barbecue stylée pour cet été, je vous le recommande !

Bon à savoir : Les braseros Amadera sont entièrement fabriqués à la main, dans le respect du savoir-faire mexicain ancestral. En terre cuite, ils sont cuits à plus de 1000°C pour garantir une très grande résistance à la chaleur.

 

Retrouvez tous les braseros Amadera sur www.amadera.com et dans les points de vente développés depuis deux ans partout en France.

 

brasero12

brasero11

brasero10

brasero6

brasero9

brasero

brasero0

brasero1

brasero3

Article précédent Article suivant

2 Commentaires

  • Reply jenychooz

    Ca va plaire à mon homme ça c’est sur !
    Biz Jeny

    6 juin 2017 at 11 h 10 min
  • Reply Claire

    Carrément canon ! C’est super sympa en déco dans le jardin et pour les barbecues :)
    Merci pour la découverte !

    14 juin 2017 at 11 h 47 min
  • Laisser un commentaire

    A lire aussi :